Articles

14 juillet 2016, Nice le livre mémoire

Médecin urgentiste aux CHU de Nice et de Menton, Marc Magro n'était pas sur la promenade des Anglais le soir du 14 juillet 2016 lorsqu'un terroriste au volant d'un camion a renversé des personnes venues assister au traditionnel feu d'artifice. Celui qui est par ailleurs psychologue clinicien a entendu dans les jours qui ont suivi les témoignages de ses proches : famille, amis, collègues de travail qui ce soir là ont fait face à l'horreur. A travers l'ouvrage "Soigner", il a voulu leur donner la parole.

Marc Magro a 45 ans. Médecin urgentiste aux CHU de Nice et de Menton, il est psychologue clinicien et intervient aussi en tant que capitaine sapeur-pompier entre Nice et Antibes.

Le 14 juillet 2016 restera dans toutes les mémoires comme le jour où Nice a été frappée par l’un des plus terribles des attentats qu’ait eu à subir notre pays ces dernières années. Qui plus est plus sur le site le plus emblématique de la ville : la promenade des Anglais. Et si en cette nuit du 14 juillet, 86 personnes ont perdu la vie, on ne saurait oublier que de multiples blessés pris en charge dans les premières minutes ont survécu grâce à l’intervention de soignants. Médecins, infirmiers, pompiers, ambulanciers… Autant d’hommes et de femmes qui étaient en service, ou qui sont venus spontanément, pour porter secours. Et qui ont oeuvré à faire de cette nuit terrible une nuit où l’on a aussi sauvé des vies. A travers cet ouvrage, Marc Magro donne la parole à…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier