Articles

Chef d'équipe #54 : Gestion du stress, l'identifier pour mieux l'appréhender

Qui n'a pas vécu dans son passé opérationnel, une situation de stress ? Une situation d'urgence est obligatoirement génératrice de stress. C'est une réponse de l'organisme humain qui peut être physiologique ou psychologique et vise à faire face à une « agression ». Le vécu de l'intervenant, le contexte familial, le niveau de formation peuvent amplifier ou temporiser ce processus.

Le chef d'équipe doit rester proche et à l'écoute de ses personnels pour garder un niveau de stress acceptable.
Crédit photo : Sylvain Ley

Texte par Patrick Chavada

 

Lors d'interventions classiques, le stress est souvent banalisé, voire négligé. S'il s'agit d'une opération exceptionnelle, il est souvent masqué par la nouveauté et l’anecdote, alors qu’en situation de catastrophe, il est masqué par l’excitation collective, la fatigue et l’importance des secours. Il se met alors en place une anesthésie collective. 

 

Avant, pendant et après

Le chef d’équipe doit connaître ce phénomène et savoir que le stress intervient à trois niveaux : avant, pendant et après l’intervention. Avant l’intervention, l’attente peut être génératrice de…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier