Articles

Congrès national 2017 de la FFSS

Après Dinan, en Bretagne, c'est à Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie (74), que la Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS) a organisé son congrès 2017. L'occasion de montrer l'éventail de ses compétences sur les eaux du lac Léman.

Vedette de Thonon-les-bains
Crédit photo : Nicolas Beaumont / Secours Mag

En quoi la FFSS diffère de ses consoeurs associations agréées de sécurité civile (AASC) ? Cette fédération, créée en 1899, reconnue d'utilité publique, est une fédération sportive agréée, délégataire du Ministère chargé des Sports et une AASC. C'est cette double identité qui a été au centre des échanges entre les bénévoles, cadres locaux et cadres nationaux. A travers des conférences, des formations et des tables rondes, la FFSS a mis au centre des conversations et des échanges sur ses missions, son engagement et ses modes d'action. Point d'orgue du congrès, une après-midi "hors les murs" au bord du lac Léman. Sur cette véritable mer intérieure transfrontalière, les vedettes de la FFSS assurent les secours tout au long de l'année.

Pour l'occasion, des moyens et des bénévoles venus notamment, d'Isère, de Bretagne ou de Haute-Savoie, étaient à la manoeuvre. Démonstrations des différentes disciplines sportives telles que le surfski, la nage, le sauvetage en IRB ou le sauvetage à la rame étaient représentées.

Mais au delà de ses activités sportives, la FFSS a également démontré sa capacité à mobiliser différents vecteurs de secours pour intervenir lors d'un DPS : motos, quads et ambulances rejouaient une prise en charge réalisée quelques mois plus tôt lors d'un événement sportif. Les démonstrations ont également mis en valeur du sauvetage sur corde, ou des drônes comme le Speed Rescue.

PHOTO