Articles

Entretien #51 : Alain Rissetto, “ Il faut sortir de la vision exclusive du secourisme ”

Fort d’une expérience de plus de 40 ans au sein de la Croix-Rouge française (CRF), Alain Rissetto a piloté quasiment toutes les opérations de secours menées par cette institution depuis le cyclone Hugo en 1989 jusqu’à la tempête Irma en 2017. Coordinateur des commissions du Conseil national de la protection civile, il livre son analyse sur l’évolution du secours en France et la place des associations agréées de sécurité civile dans cet univers.

Il nous faut passer d’une logique de sécurité civile à une logique de protection civile

Propos recueillis par Arnaud Léman

 

Dans le paysage associatif de la sécurité civile, diriez-vous que la Croix-Rouge française est une association agréée de sécurité civile (AASC) comme les autres ?
Comme vous le savez, la Croix-Rouge déploie ses missions en matière de lutte contre toutes les formes de souffrance et apporte son aide à toutes les personnes en situation de vulnérabilité depuis plus de 150 ans. La Croix-Rouge française est membre d’un Mouvement international réunissant pas moins de 97 millions de personnes dans 191 pays et est officiellement reconnue par le gouvernement français comme société de secours volontaire, autonome,…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier