Articles

Entretien #54 : Dr Jean-Marc Philippe, “Offrir des données fiables pour sauver plus de vies”

Depuis le début de l'année 2020, les ERP de catégorie 1 à 3 doivent s'équiper de défibrillateurs automatisés externes (DAE). En parallèle, la loi les oblige à déclarer leurs DAE au sein d’une base de données nationale exploitée par la Direction générale de la santé. Le Dr Jean-Marc Philippe nous explique l’intérêt, la finalité et le fonctionnement de cette base.


Propos recueillis par Sylvain Ley 

 

Dr Jean-Marc Philippe, conseiller médical auprès du Directeur général de la santé pour les urgences et la sécurité sanitaire

 

Après avoir exercé pendant 30 ans comme médecin hospitalier à Poitiers puis à Aurillac, le Dr Jean-Marc Philippe a rajoint l'hôpital Necker-Enfants malades. Il occupe aujourd'hui au sein de la Direction…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier