Articles

Étude à la loupe #55 : L'intoxication au monoxyde de carbone

Les informations contenues dans ce cahier font état de travaux scientifiques en cours et sont communiqués à titre purement informatif. Ils ne constituent en aucun cas des recommandations à suivre.


Cette étude a été synthétisée par le Dr Daniel Jost et le Dr Sabine Lemoine.

 

L'intoxication au monoxyde de carbone

 

Les auteurs font état d’un décès accidentel dû à l’exposition au monoxyde de carbone (CO) dans l’enceinte d’une douche extérieure, en raison d’un chauffe-eau à gaz mal entretenu et défectueux. D’autres décès seraient certainement survenus si l’environnement dangereux n’avait pas été identifié précocement par une enquête minutieuse (1). Le monoxyde de carbone a été décrit comme un tueur silencieux car il n’a ni odeur, ni goût, ni couleur. Il existe une production de CO dès lors que les combustibles organiques ne subissent pas une combustion complète. Les sources de CO les plus fréquentes viennent des émanations…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier