Articles

Focus #54 : Infirmiers, une profession en « chaire » et en os

La légitimité d’une profession s’acquiert notamment par le cursus de formation suivi par celles et ceux qui la pratiquent. Les infirmier(e)s n’échappent pas à la règle. Avec la reconnaissance des sciences infirmières comme nouvelle section universitaire, la valorisation de la profession devrait faire un bond en avant.

En France, l'infirmier a toujours été le pivot de la prise en charge paramédicale.
Crédit photo : Sylvain Ley

Texte et photos de Sylvain Ley

 

30 octobre 2019,  une date importante pour la profession d'infirmier(e)s. C'est en effet ce jour qu’un arrêté est publié au Journal officiel, portant création d’une nouvelle section du Conseil national des universités (CNU), celle des Sciences infirmières. Le CNU est l’instance nationale qui gère la qualification, le recrutement et la carrière des professeurs des universités et des maîtres de conférences. Autrement dit, l’ouverture d’une section au sein du CNU signifie la possibilité de former des élèves au niveau doctoral, le plus haut niveau de l'enseignement supérieur. 

 

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier