Articles

Focus #57 : Le plasma universel lyophilisé

La France, et en particulier le service de santé des armées, est le seul producteur au monde de plasma lyophilisé universel. Il s’agit d’un produit sanguin labile (PSL) aux indications bien précises. Le plasma contient notamment les facteurs de coagulation du sang ; il est ainsi indiqué pour prendre en charge les hémorragies massives. Mais à l’état liquide, il est fragile, sensible par exemple aux écarts de températures. La lyophilisation est une solution de conservation appropriée à des situations extrêmes.

La lyophilisation nécessite des installations techniques lourdes, ce qui fait du PLYO un produit plus coûteux qu'un plasma congelé.
Crédit photo : Nicolas Beaumont

Texte et photos de Nicolas Beaumont

 

En médecine d’urgence et en chirurgie, le plasma est intéressant pour plusieurs raisons : l’apport de facteurs de la coagulation, ses capacités de remplissage et, découverte récente, ses effets bénéfiques sur l’endothéliopathie du choc hémorragique. Toutefois, « le plasma est un produit sanguin thermolabile, c’est-à-dire qu’il perd ses propriétés lorsqu’il est exposé à la chaleur et peu stable dans le temps, explique Anne, pharmacien en chef. Traditionnellement, le plasma est conservé congelé. » La congélation et la lyophilisation sont deux procédés de conservation du plasma mais la congélation est contraignante en termes de logistique. « La lyophilisation…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier