Articles

Immersion #49 : Traumatisés sévères, la course contre la montre

Depuis près de 20 ans la prise en charge des traumatisés sévères passe par la filière du trauma système REseau Nord Alpin des Urgences (RENAU). Depuis le 1er janvier 2019, c’est toute la région Auvergne- Rhône-Alpes qui bénéficie de cette prise en charge. Il s’agit de gagner de précieuses minutes pour amener les patients vers un plateau technique adapté. Les solutions se situent à tous les niveaux de l’intervention, depuis la régulation à la prise d’appel jusqu’à l’admission à l’hôpital.

Prise en charge d’un patient au trauma système RENAU qui a vu le jour à la fin des années 2000.
Crédit photo : Nicolas Beaumont - Secours Mag

Texte et photos de Nicolas Beaumont

 

Dans la majorité des cas lorsqu’un appel parvient dans une plate-forme 15 en France, la démarche de prise en charge, si une hospitalisation est nécessaire, est bien connue d’avance. Un vecteur d’évacuation est diligenté sur place, ses occupants, sapeurs-pompiers (SP), ambulanciers, équipes du SMUR ou parfois secouristes associatifs réalisent un bilan, transmis à la régulation médicale et amènent le patient aux urgences. Là, le bilan est complété et une prise en charge médicale est décidée et appliquée. Mais il existe des affections où réduire le temps de prise en charge est vital. C’est le cas pour les grands traumatisés.…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier