Articles

Immersion #57 : Vannes, fièvre aux urgences

Au sein du centre hospitalier Bretagne-Atlantique, le service des urgences de Vannes a participé, comme tous les autres, à la lutte contre le coronavirus. Avec anticipation et méthode, le personnel soignant a réussi à faire face à la vague du Covid. Désormais plus sereins face à l’expansion du virus, il faut se remettre en ordre de bataille pour affronter les maux du quotidien.

Le Morbihan a été l’un des premiers départements dans lesquels des clusters ont été identifiés.
Crédit photo : Sylvain Ley

Texte et photos de Sylvain Ley

 

Sur le parking de l’hôpital, à l’entrée du service des urgences, une bâche grisonnante et fatiguée par le temps affiche en lettres capitales : EN GRÈVE. Empreinte d’une lutte sociale devenue quasi chronique au sein du système hospitalier français, elle remémore les revendications endémiques pourtant passées au second plan pendant l’épidémie de coronavirus. Ici, à Vannes (Morbihan) comme dans tous les territoires, le SARS-CoV-2 a sévi. Certes, moins que dans l’est de la France ou la plaque parisienne, mais il n’a pour autant pas épargné la région. D’ailleurs, face aux portes à ouverture automatique qui autorisent l’accès vers l’accueil,…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier