Articles

Incendie de Notre-Dame : une intervention hors norme

Le lundi 15 avril un violent incendie s'est déclaré à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Une intervention forcément hors norme pour les sapeurs-pompiers de la capitale qui ont été mobilisés sur place.

400 sapeurs-pompiers ont été mobilisés
Crédit photo : B.Moser (C) BSPP

Le lundi 15 avril 2019 restera à jamais gravé dans les mémoires comme le jour où Notre-Dame de Paris a été la proie des flammes. Il est aux alentours de 18h50 lorsque les pompiers de Paris sont alertés. La cathédrale est victime d'un incendie ! Sur place, les sapeurs-pompiers arrivent très rapidement en nombre et constatent qu'une partie de la toiture du monument est en feu. Les intervenants établissent un périmètre de sécurité et déploient bras élévateurs et lances à incendie. Le robot Colossus est également de la partie. Equipé d'une lance à incendie, il pénètre à l'intérieur de l'édifice et va permettre d'éteindre le brasier qui s'est propagé à l'intérieur de la nef et de faire baisser la température. Mais la flèche de la cathédrale ne peut être sauvée et finit par s'effondrer sous les yeux incrédules des badauds tenus à l'écart.   

 

Notre-Dame martyrisée mais sauvée

Au total, 400 pompiers ont été mobilisés sur cette intervention forcément hors norme. Alors qu'un blessé est à déplorer dans les rangs des soldats du feu, l'incendie a été maitrisé après neuf heures d'intervention. Au final, la structure a pu être préservée. Les deux beffrois notamment ont été sauvés grâce à l'intervention ciblée des sapeurs-pompiers de Paris. De nombreuses oeuvres d'art ont également pu être récupérées et sauvegardées. Trois jours après le sinistre, une soixantaine de pompiers sont toujours mobilisés sur place. Ils sont chargés de surveiller la structure pour éviter l'effondrement, et scruter les zones où le feu a été virulent pour qu'il ne reprenne pas. Des travaux d'étayage ont aussi débuté afin de consolider certaines parties de l'édifice qui menaçaient de s'effondrer. La reconstruction de Notre-Dame a d'ores et déja débutée. Le cycle de restauration sera long et nécessitera certainement plusieurs années de travaux, mais le processus de résilience est à l'oeuvre.