Articles

Innovations #48 : matériel, les dernières tendances

Toute l'actualité sur les dernières tendances


  • Charlie

Lancé par la start-up toulousaine New Health Community, spécialisée dans l’e-santé, ce robot médical et autonome a été développé pour faciliter la communication entre patients et personnels soignants. Contrôlé à distance depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, Charlie peut également être piloté directement via son écran de 24 pouces. Il s’adapte à chaque patient (déficients visuels, malentendants, etc.) grâce à ses différentes applications (vidéo conférence, sophrologie, etc.), jeux et objets connectés (tensiomètre, oxymètre, stéthoscope, etc.). Des documents explicatifs peuvent enfin être mis à disposition pour répondre aux questions des personnes prises en charge et les rassurer, elles et leurs proches.

© DR

 

  • Gant hivernal anti coupures

Spécialiste des équipements de protection individuelle, Uvex lance un nouveau gant destiné notamment aux professionnels de la montagne : l’Uvex Unilite plus cut c. Chaud et flexible, même par grand froid, ce modèle se distingue par son isolation thermique jusqu’à moins 30°C (en cas d’activité élevée) et sa protection contre les coupures de niveau C (selon la norme EN 388 : 2016) grâce à l’utilisation de fibre HPPE (polyéthylène haute performance) et de fibre de verre. Souples et étanches, ils sont dotés de l’enduction HPT (Hydropellent technology) qui vise à garantir une très bonne résistance à l’abrasion.

© Uvex

 

  • Scan Force

Destiné aux services de sécurité (sécurité privée, police, gendarmerie, etc.) et décliné en plusieurs modèles (mitaines, renforcé pour interventions, bracelet, etc.), ce gant développé par Rostaing permet de détecter des métaux miniaturisés grâce à son système incorporé qui signale discrètement par vibration la présence de métal lors de contrôle ou de palpation d’individus. Autonome pendant 40 heures via une pile alcaline, ou 400 heures avec une pile lithium-ion, le système est capable de détecter une arme de poing, un couteau, voire une tête d’épingle ou un trombone.

© Rostaing

 

  • STS

Distribuée exclusivement en Europe par Wescue, cette attelle de traction conçue pour être utilisée chez les patients souffrant de fracture du fémur se compose de deux bâtons télescopiques en aluminium, un blocage de la cheville en néoprène, une sangle en nylon ajustable avec boucle à dégagement rapide et une sangle en néoprène pour la stabilité en rotation sur les deux jambes. Une fois mise en œuvre, la STS ne dépasse pas du pied de la victime et peut donc être installée sur une fracture de jambe avec un pied délabré. Dans ce cas, le verrouillage s’effectue en dessous du genou.

© DR

 

  • SenseFly eBee X

Développé par Parrot, ce drone à voilure fixe a été conçu pour optimiser la qualité, l’efficacité et la sécurité de la collecte des données par les professionnels de la cartographie aérienne. Il embarque trois caméras adaptées pour la réalisation de missions d’observation, de relevés topographiques, de planification urbaine, etc. L’appareil dispose d’une autonomie en vol de 90 minutes grâce à sa fonction « Autonomie étendue » qui permet de couvrir une surface de 500 hectares à une altitude de 122 mètres.

© Parrot

 

  • Reach and Rescue

Fabriquée par la société anglaise Reach and Rescue et commercialisée dans plus de 46 pays, cette perche télescopique a été développée au départ pour les sapeurs-pompiers britanniques. Elle permet aux acteurs du secours d’atteindre une victime en difficulté en mer ou dans un cours d’eau sans engager la sécurité des sauveteurs, puisqu’elle peut en effet se déployer en seulement 20 secondes sur une longueur maximale de 17 mètres. Une caractéristique qui n’affecte en rien l’équilibre de la Reach and Rescue et sa précision directionnelle. Fabriquée à partir de fibres de carbone, la perche légère rigide et résistante se décline en quatre modèles (5, 9, 13 et 17 mètres de long).

© DR