Articles

Inondations dans l'Aude : les secours sur le pont

Suite aux violentes inondations qui ont frappé le département de l'Aude (11), de nombreux acteurs du secours ont été envoyés sur place. Secours Mag fait le point sur les forces en présence et les opérations en cours.

Dans l'Aude, les secours sont venus en grand nombre
Crédit photo : Nicolas Beaumont / Secours Mag

Suite à des pluies d'une intensité exceptionnelle, le département de l'Aude a subi d'importantes inondations dans la nuit du 14 octobre. Le bilan provisoire pour l'heure s'établit à 14 morts, 74 blessés et un disparu selon la préfecture. 126 communes du département ont subi des dégâts et près de 4 000 personnes seraient sinistrées.

 

Secourir et soutenir les populations

Alors que la décrue se poursuit, de nombreux acteurs du secours sont mobilisés. Le SDIS 11 a reçu les renforts de plusieurs services départementaux d'incendie et de secours. Le SDIS de l'Hérault (34) du Tarn-et-Garonne (82), du Var (83), des Hautes-Pyrénées (32) et du Gers (65) notamment ont mobilisé des moyens humains et matériels dont de nombreux engins dévolus au pompage de l'eau et au nettoyage. Le Bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM) a pour sa part envoyé six engins et 14 marins-pompiers en soutien. Au total, près de 700 pompiers ont été engagés sur le département, ainsi que 200 militaires de la Sécurité civile, dont l'Unité d'instruction et d'intervention de la sécurité civile n°1 qui a dépêché 79 sapeurs-sauveteurs. Au lendemain des inondations, 141 secours par hélitreuillage ont été réalisés par neuf hélicoptères. 250 gendarmes et une centaine de policiers sont déployés pour assurer la sécurité des dispositifs. 

Les associations agréées de sécurité civile prennent également leur part dans les opérations de soutien aux populations, à l'image de la Croix-Rouge française qui a lancé un appel aux dons pour soutenir les habitants sinistrés, et mis en place les opérations "coup de main coup de cœur" pour aider au nettoyage et à la remise en état des habitations touchées. Outre l'antenne de la Protection civile de Narbonne qui a mobilisé une cinquantaine de secouristes, une force équivalente en nombre issue d'autres antennes de la Protection civile est également sur le terrain. Une mobilisation exceptionnelle pour une catastrophe qui l'est tout autant...