Articles

Juridique #41 : Médicaments et secouristes : une pratique encadrée

La prescription et la délivrance de médicaments sont strictement encadrées. Les acteurs du secours ne peuvent prescrire ni délivrer un médicament. Une règle qui comporte néanmoins deux exceptions.


Selon l’article L.5111-1 du Code de la santé publique, on entend par médicament toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance ou composition pouvant être utilisée chez l’homme ou chez l’animal ou pouvant leur être administrée, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger, ou modifier leurs fonctions physiologiques en exerçant une action pharmacologique, immunologique ou métabolique. Seules les professions de santé (les médecins généralistes ou spécialistes, en cabinet de ville ou à l’hôpital, les chirurgiens-dentistes, les sages femmes (dans les limites d’une liste restrictive de médicaments), les vétérinaires (médecine…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier