Articles

Juridique #55 : Accident d'héliski en Italie : Quelles implications juridiques

Suite au décès d’un moniteur de l’École du ski français (ESF) survenu le 7 janvier 2020 dans un accident d’héliski en Italie, des questions liées aux enjeux juridiques d’un tel accident se posent. Explications.

L’héliski - pratique interdite en France - consiste à déposer en hélicoptère, des skieurs en haut de la montagne.
Crédit photo : Nicolas Lefebvre

Texte : Maître Hadrien Muller 

 

Pratique interdite en France depuis près de 35 ans, l’héliski reste autorisé en Italie ou en Suisse. L’accident du 7 janvier 2020 rappelle qu’il s’agit d’une activité dangereuse. Un moniteur de l’ESF de la station La Rosière est décédé en chutant d’un hélicoptère après une tentative de dépose en ski. L’homme serait resté accroché au redécollage de l’hélicoptère puis aurait chuté d’une hauteur de 200 mètres.

 

Quels enjeux juridiques? 

La pratique de l’héliski qui consiste à déposer des skieurs en haut des montagnes est une pratique illégale en France depuis la loi « Montagne » datant de 1985. Toutefois, bien qu’interdite en France, la pratique reste autorisée…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier