Articles

Les premiers secours à hauteur d’enfants

Médecin anesthésiste réanimatrice au SAMU de Paris, le Dr Suzanne Tartière est l'auteur du "Petit livre des gestes qui sauvent" sorti début 2019. Un ouvrage de prévention qui vise à sensibiliser les plus jeunes aux bonnes pratiques de secourisme à adopter dans des circonstances de la vie quotidienne.

L'ouvrage s'adresse aux enfants mais intéressera aussi les adultes
Crédit photo : (C) Editions Bayard

A l’heure où chaque citoyen est appelé à devenir un acteur de sécurité civile à part entière, les enfants ne doivent pas être oubliés, car bien sûr eux aussi peuvent porter secours ! Eux aussi peuvent sauver des vies ! Les exemples abondent dans la presse nationale et internationale qui racontent comment des enfants, parfois très jeunes, ont participé activement au sauvetage de leurs proches. Médecin anesthésiste réanimatrice au SAMU de Paris, le Dr Suzanne Tartière en sait quelque chose. C’est pourquoi elle a écrit cet ouvrage, outil de prévention destiné aux plus jeunes. Mais pas seulement… Les adultes aussi pourront y (re)trouver les savoirs essentiels pour alerter (connaissance de numéros d’urgence et fonctionnement du SAMU lors d’un appel), et savoir réagir face à différentes situations : brûlure, chute, plaie, étouffement, morsure, allergie, perte de connaissance… Un livre pratique richement illustré essentiel pour connaître les gestes simples de premiers secours, et les bons réflexes à adopter face aux risques de la vie quotidienne.

 

Le petit livre des gestes qui sauvent, Bayard Jeunesse, 40 pages, 9,90 €

 

Portrait du Dr Tartière

 

« Les enfants sont les meilleurs transmetteurs »

 

Quelle est la genèse de ce livre ?

Tout est parti de Xavier Emmanuelli, fondateur du SAMU social, qui a travaillé au départ avec les éditions Bayard Jeunesse sur l’élaboration du « Petit livre pour parler des sans-abris ». Il avait soumis à l’éditeur l’idée de consacrer un ouvrage aux situations d’urgence expliquées aux enfants. Il connaissait bien sûr mon travail en matière de formation puisque je suis à l’origine du concept de formation à l’urgence minimum (FO.UR.MI) crée il y a 30 ans.

 

Peut-on dire que votre ouvrage est une déclinaison du programme FO.UR.MI destiné aux plus jeunes ?

Bien sûr ! La pédagogie est la même. A travers ce livre, les enfants retrouvent des mises en situations illustrées très précisément montrant exactement les bons gestes à réaliser. Cet ouvrage doit sensibiliser les plus jeunes pour qu’ils apprennent simplement à porter secours en ayant les bons réflexes. Face à l’urgence, les enfants peuvent jouer un rôle déterminant. Certains ont ainsi sauvé  leurs parents lors d’incendie domestique en étage en transmettant les bons messages : fermer la porte de la pièce, appeler le 18, placer un linge mouillé sur la porte, et se signaler aux secours par la fenêtre.

 

En s’adressant aux enfants on touche donc aussi les parents ?

Evidemment ! Les enfants sont des éponges et les meilleurs transmetteurs ! Ils associent les parents à leurs découvertes et à leurs apprentissages. Mais aussi leurs petits camarades. Sans oublier leur maitre ou leur maîtresse ! De fait, ce livre constitue un excellent support pour la formation aux premiers secours à l’école. Le livre est sorti en début d’année et les premiers retours sont très bons. Cette expérience montre qu’on peut enseigner énormément aux enfants qui, eux, joueront pleinement leur rôle de démultiplicateur.