Articles

Médecine de catastrophe : un ouvrage référence

Coordonné par le médecin général Henri Julien, sous l'égide de la Société française de médecine de catastrophe (SFMC), le manuel de médecine de catastrophe réactualise une discipline qui a fortement évolué ces dernières années.

Le médecin général Henri Julien lors de la dédicace de son ouvrage au salon Secours Expo
Crédit photo : Secours Mag

Le médecin général Henri Julien a réuni autour de lui un collège d’experts français et internationaux pour élaborer cet ouvrage collectif organisé autour de neuf parties. Y sont notamment définies et classifiées les différentes catastrophes de grande ampleur (naturelles, technologiques, sociales, sanitaires, informatiques). Le livre traite également des nouvelles menaces que sont les changements climatiques ou les risques infectieux avec la réémergence de certaines affections ou la survenue de formes nouvelles favorisées par la rapidité de propagation liée aux déplacements humains. Sans oublier bien sûr l’accroissement des multiples formes d’action du terrorisme face auxquelles les professionnels du secours doivent aujourd’hui adapter leur préparation et leurs dispositifs d’intervention, aussi bien dans leur organisation (Plan ORSEC/NOVI, plan rouge Alpha, etc.) que dans la mise en œuvre de doctrines de soins (damage Control) et de techniques spécifiques (relevage de victimes blastées, garrots tourniquets, pansements compressifs, triage, etc.)


Précis de médecine de catastrophe, Henri Julien, éditions Lavoisier, 992 pages

Commander

Prix TTC : 89 €

Frais de port : 7.50 € (France métropolitaine)
International et outremer : nous consulter


 

 

Trois questions au médecin général Henri Julien, coordinateur du précis de médecine de catastrophe.

 « Remettre la médecine de catastrophe à la page »

 

Pourquoi sortir un ouvrage consacré à la médecine de catastrophe en 2017 ?

« Le premier manuel de médecine de catastrophe, coordonné par René Noto, a été publié en 1986. En 1996, Pierre Huguenard a publié un traité de médecine de catastrophe. Il n’y avait pas eu depuis d’ouvrage réactualisé. Or, la médecine de catastrophe a considérablement évolué ces dernières années.

Quelles sont ces évolutions qui sont abordées dans ce précis de médecine de catastrophe ?

« La multiplication et la diversification des interventions ont entraîné des changements en terme d’organisation des secours et de soutien logistique. Sans oublier bien sûr les techniques médicales qui ont considérablement évolué au fil du temps ! La résurgence des attentats a mis en lumière la notion de damage control. Résultat : le garrot tourniquet est aujourd’hui un équipement incontournable utilisé par les acteurs du secours pour stopper les hémorragies en présence de nombreuses victimes. Or, il y a quelques années, la pose d’un garrot n’était effectuée qu’en dernier recours. Il y a eu bien d’autres évolutions, comme pour le triage qui, en 1983, était considéré comme un acte médical. A l’heure actuelle, chaque sauveteur peut être amené à réaliser un premier triage.

 A qui s’adresse votre ouvrage ?

A toute personne concernée directement par le fait catastrophe et qui désire en connaître les mécanismes et ses effets pour s’en protéger. Autant de problématiques qui intéresseront l’ensemble des personnels de santé (médecins, chirurgiens, anesthésistes réanimateurs, psychiatres, etc.), les professionnels du secours (sapeurs-pompiers, sécurité civile, associations, etc.), sans oublier les juges, les magistrats et les personnels administratifs.