Articles

Marché #37 : Ambulances et brancards - Des contraintes de poids

Le monde de l’ambulance est confronté à des contraintes de poids. Alors que les carrossiers ont dû intégrer la norme Euro 6 qui les oblige à innover pour ne pas alourdir les véhicules et franchir la limite du poids total autorisé en charge (PTAC) de 3,5 tonnes, les intervenants font de plus en plus d’interventions bariatriques. Les acteurs du secours s’adaptent en conséquence avec l’acquisition de véhicules et de brancards dédiés. Et bénéficieront très prochainement d’ambulances entièrement modulables et connectées.

Les services de secours réalisent de plus en plus d'intervention bariatiques.
Crédit photo : SDIS 78

Euro 6 : la suite. Entrée en application le 1er septembre 2014, la norme européenne d’émission vise à réduire les émissions d’oxyde d’azote (NOx). Comment ? Par la technologie de la réduction catalytique sélective qui introduit un filtre supplémentaire fonctionnant à partir d’un additif stocké dans un réservoir. Résultat : les véhicules voient leur charge augmenter. Une problématique sensible pour les fabricants d’ambulances. « Les premiers fourgons VSAV homologués à la norme Euro 6 sortiront en juin 2017, tandis que les premiers véhicules d’usine suivront à partir de septembre-octobre, annonce François Sandrin, directeur général de TIB. Pour une ambulance de type Master par exemple, la norme Euro 6 inclut un supplément de charge compris entre 50 et 60 kg, ce…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier