Articles

Marché #52 : EPI, la fin de l'écran de fumée ?

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont sans cesse en mouvement. Preuve en est : la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) a sorti récemment plusieurs référentiels consacrés à différents EPI : chaussants, casques, blousons, polos, gants, tenue de service et d’intervention (TSI). D’autres référentiels estampillés sécurité civile française – label qui a vu le jour le 4 juillet 2017 et matérialise la conformité aux standards nationaux et le respect de critères de qualité et de durabilité – suivront d’ici à la fin de l’année 2019 et courant 2020. L’autre sujet brûlant lié aux EPI ? La pollution des équipements à la suite d’une exposition aux fumées d’incendie et le risque de contamination croisée des intervenants. Et face à ce « nouveau » risque, la réponse s’organise...

La décontamination des tenues des sapeurs-pompiers n'est pas systématique.
Crédit photo : SDIS 42

Texte par Yann Bellon

 

Les femmes sapeurs-pompiers à l'honneur ! Elles disposent dès à présent de tenues adaptées à leur morphologie. Publié le 17 juillet dernier, un nouveau référentiel sur la TSI fournit des mesures précises, que ce soit au niveau des hanches, de la poitrine, des épaules... Elaborée par un groupe de travail national regroupant 13 départements, cette nouvelle tenue est composée d’une veste et d’un pantalon. Adaptée aux postures et aux mouvements du corps féminin en manœuvre ou en intervention, cette TSI « nouvelle génération » constitue une réelle avancée. En effet, alors que les femmes représentent 16 % des effectifs de sapeurs-pompiers, rien n’avait été jusqu’à présent prévu. Les tenues étaient donc exclusivement unisexe ! Une anomalie…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier