Articles

Marché #55 : Les transports innovants : l'âge de la roue, la fin d'un cycle?

Les acteurs du secours disposent de plusieurs vecteurs de transports innovants pour parvenir au plus vite auprès des victimes et dans les meilleures conditions sur différents terrains d’opération. Pour intervenir au cœur d’une foule dense sur des sites où les véhicules classiques ne peuvent circuler, vélos et gyropodes sont particulièrement adaptés. Ces équipements - dont certains sont dotés d’une motorisation électrique - bénéficient de surcroît d’un avantage écologique d’autant plus attractif à l’heure où les questions environnementales sont au cœur des préoccupations en matière de transport. Et quand il s’agit d’évoluer dans des milieux urbains ou outdoor marqués par des problématiques opérationnelles très disparates, motos et quads sont des engins à ne pas négliger pour des intervenants qui pourraient bientôt emprunter la voie des airs grâce aux drones à passagers…

Maniables et stables, les gyropodes évoluent très facilement au sein d’une foule.
Crédit photo : © Protection Civile Paris Seine - L. Janin

Texte par Yann Bellon

 

Un homme qui vole au-dessus de la Manche. C’est l’exploit qu’a accompli Franky Zapata le 4 août 2019. L’inventeur du Flyboard Air - qui avait déjà fait sensation lors du défilé du 14 juillet - est parvenu à rallier la ville côtière de Douvres en Angleterre au départ de la plage française de Sangatte. Grâce à sa plateforme pourvue de quatre moteurs à turbines, l’ancien champion de jet-ski a parcouru près de 35 kilomètres en 20 minutes. Évoluant à une hauteur de 15 à 20 mètres au-dessus de l’eau et à une vitesse comprise entre 160 et 170 km/h, « l’homme volant » a eu néanmoins besoin de s’arrêter sur un bateau à mi-parcours afin de procéder à un ravitaillement en kérosène. C’est d’ailleurs cette…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier