Articles

Marché #54 : Simulation, entre terre, mer et air

Les acteurs du secours et des soins d'urgence ont de tous temps eu recours à la simulation en formation. Que ce soit pour s'exercer sur terre, en mer ou dans les airs, les professionnels ont vu apparaître ces dernières années, de multiples dispositifs de simulation. Serious games, simulateurs patients, centres de simulation dédiés au sauvetage en mer ou au secours aérien : les solutions se multiplient. Objectif : approcher au plus près la réalité d'un contexte d'intervention parfois inattendu et stressant, pour savoir comment faire face le jour J, et acquérir au-delà d'un savoir-faire technique, d'autres compétences. Dans cette perspective, l'intelligence artificielle pourrait dans un avenir très proche, faire évoluer la formation. Reste à savoir jusqu'à quel point...

Les simulateurs permettent d'approcher au plus près la réalité d'un contexte d'intervention.
Crédit photo : © LL / Valabre

Texte par Yann Bellon

 

ICMASim, premier congrès international de la simulation multi secteurs (médecine, transport, industrie...) s'est tenu du 8 au 10 octobre 2019 à Angers (49). Cet événement, porté notamment par l'Université et le CHU d'Angers et placé sous le haut-patronage du ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a réuni près de 400 experts venus du monde entier (scientifiques, représentants d'académies, d'entreprises, d'industries et de centres de formation) qui ont pu à cette occasion échanger autour des pratiques, des méthodes, des questions et des solutions. Au programme des conférences : 

    Article réservé aux abonnés

    Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

    S'abonner S'identifier