Articles

SFMC : la médicalisation NRBC à l'honneur

La Société française de médecine de catastrophe (SFMC) organisait lundi 26 juin une conférence sur le thème de la médicalisation en situation d'exception (fusillade terroriste, zone de combat, haute montagne...). L'occasion d'aborder la question spécifique de la médicalisation de l'avant en contexte NRBC.

La médicalisation de l'avant en contexte NRBC a été abordée lors de la conférence SFMC
Crédit photo : BMPM/SM D. Hilt

Adaptabilité, partage des connaissances et coopération inter services. Ce sont les maitres mots qui sont revenus tout au long des conférences et débats organisés à l'école du Val-de-Grâce par la Société française de médecine de catastrophe (SFMC) ce lundi 26 juin. Tous les acteurs du secours et du soin d'urgence le reconnaissent : dans un contexte attentat marqué par l'incertitude, les intervenants doivent s'adapter et partager leurs connaissances. Les plans mis en place, notamment la dernière version de la note de doctrine opérationnelle tuerie de masse sortie le 20 mars 2017, fournissent un cadre d'action, mais face aux spécificités de chaque intervention attentat (contexte, site et environnement, nature de la menace, ratio victimes/ médecins, etc.) les services…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier