Articles

Pédagogie #51 : Formation grand public, optimisez vos pratiques !

Le challenge de la formation du grand public est un sujet prédominant dans les Centres d’enseignement aux soins d’urgence (CESU). Mais pas seulement : le président de la République a lui même fixé l’objectif de former 80 % de la population française à la pratique des gestes qui sauvent.

Les grands groupes, une méthode efficace pour la mémorisation des gestes qui sauvent.
Crédit photo : Nicolas Beaumont - Secours Mag

La formation grand public représente un double défi pour les formateurs : l’apprenant doit oser agir et toucher « l’autre » ; et il faut trouver le moyen pédagogique adéquat pour assurer une bonne mémorisation – à partir souvent d’une seule rencontre en formation – d’un geste qui sera réalisé bien plus tard. Devant la multiplicité des outils pédagogiques « high tech » il n’est pas facile de garder la tête froide. S’il y avait une seule règle à respecter ce serait d’adapter nos techniques pédagogiques à nos objectifs (et non l’inverse). Les CESU sont attachés à la pédagogie de la découverte. Voici donc quelques « trucs et astuces » afin d’atteindre ce double objectif : que le public n’ait plus peur de faire, de toucher et de faire mal, et adapter notre façon d’enseigner…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier