Articles

Portrait #45 : gendarme Julien Martin, sauveteur au sommet

Enfant des montagnes, Julien Martin a connu plusieurs vies. Du moins professionnellement parlant. Aujourd’hui intégré au sein du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Haute-Savoie à Chamonix (74), c’est sous l’uniforme « bleu gendarme » qu’il opère. Lui qui, fût un temps, ne voulait pas en entendre parler, voilà qu’il est finalement rattrapé par son destin.


Texte : Sylvain Ley

 

Nous ne sommes pas grand chose les uns sans les autres. Le grade ne protège pas des pierres qui tombent sur ta tête.

“Cest le lieutenant qui m’a désigné pour répondre à tes questions. Je n’ai pas vraiment eu le choix. » Le gendarme Julien Martin annonce la couleur et l’entretien commence ainsi. Mauvaise volonté ? Pas du tout, et bien au contraire. L’homme est affable mais n’aime pas trop parler de lui. Une caractéristique qu’il partage avec les autres membres du PGHM. Les mentalités, certainement forgées par les montagnes qui les entourent et des années de secours, ne sont pas celles d’hommes…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier