Articles

Portrait #47 : Colonel Grégory Allione, le volontaire devenu président

Engagé comme sapeur-pompier volontaire à l’âge de 17 ans, le colonel Grégory Allione est devenu, 30 ans plus tard, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). Une carrière construite autour d’opportunités diverses qui l’ont fait évoluer dans de nombreuses sphères, mais toujours avec l’ambition de servir et de défendre les soldats du feu français.


“Je ne me suis pas levé tous les jours de ma vie en me disant : un jour, tu seras président de la FNSPF. Les choses se sont simplement présentées ainsi. » L’accession à cette fonction est à l’image de la carrière de Grégory Allione : une succession d’opportunités qui se sont présentées à lui ou qu’il a su saisir. « Au départ, je ne pensais pas devenir pompier professionnel », admet-il avec son accent du sud de la France. Grégory Allione est un enfant du Var, attaché à son territoire et à ses habitants. C’est avant tout pour cette raison qu’il s’engage à 17 ans comme sapeur-pompier volontaire à Pignans (83). Ses études ne le mènent pourtant pas à suivre une carrière d’officier. Mais son diplôme en sciences de gestion lui permet, apprend-il d’un ami, de passer…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier