Articles

Secours du monde #47 : Indonésie, chocs dans les Célèbes

Séismes, tsunami, liquéfaction des sols mais aussi difficultés d’accès sur zone voire, pour certains, blocages administratifs ou refus d’accès. Autant d’ingrédients qui feront du 28 septembre 2018 une date inoubliable pour les acteurs mondiaux du sauvetage d’urgence. Inoubliable aussi pour les milliers d’Indonésiens du nord des Célèbes, victimes de cette catastrophe naturelle.

La destruction de certains capteurs à Palu a conduit à minimiser la taille de la vague. Au final, ce sont des murs d’eau de 5 à 7 mètres qui ont déferlé.
Crédit photo : UNICEF/UN0239947/Tirto.id/@Arimacswilander

Vendredi 28 septembre 2018, une série de sept tremblements de terre frappe le nord de l’île des Célèbes (voir carte).A partir de 7h00 UTC (15h00 WITA - Indonesia Central Standard Time), les séismes d’une magnitude de 5,7 à 7,4 s’enchaînent. A 10h02 UTC, l’épicentre du plus puissant d’entre eux se situe à 10 km de profondeur au nord de la ville de Palu. Près de 800 000 personnes habitent dans un rayon de 100 km de ce point. Le ministère de la Communication et de l’information envoie à 10h07 une série de SMS dans les zones de Palu et de Donggala pour prévenir les habitants de l’imminence d’un tsunami. A 10h25, le Global Disaster Alerting Coordination System (GDACS) confirme cette alerte et la classe en « Orange ». Toutefois, les mécanismes d’alerte minimisent la…

Article réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez cependant le lire pour 2€ sans vous abonner.

S'abonner S'identifier