News

32 hôpitaux publics poursuivis


Le collectif d'infirmiers Inter-bloc porte plainte contre 32 hôpitaux publics pour manque de masques FFP2 lors de la reprise des interventions chirurgicales.

Le collectif d’infirmiers Inter-bloc dépose des plaintes pénales contre 32 établissements de santé
Crédit photo : Shutterstock

Trente-deux hôpitaux français sont mis en demeure. Alors que le Premier ministre a confirmé le 25 mai, à l'occasion du Ségur de Santé, un investissement massif pour l’hôpital public, le collectif d’infirmiers de bloc opératoire et d’infirmiers diplômés, Inter-bloc, dépose des plaintes pénales contre 32 établissements de santé. La cause : le manque de matériel de protection, notamment des masques FFP2 pour les infirmiers lors de la reprise des interventions chirurgicales. « Nous saisissons des Procureurs de la République contre les directions hospitalières de tous les plus grands hôpitaux de France : ce sera au juge de trancher si les hôpitaux doivent équiper les infirmiers de bloc opératoire en masques FFP2 », déclare Maitre Fabrice Di Vizio, qui représente le collectif. Parmi les établissements poursuivis, les AP-HP, AP-HM et les CHU de Lille, Lyon et Toulouse sont cités. Ils n’ont toujours pas répondu à la mise en demeure, datée du 12 mai.