News

Caméras mobiles : vers un usage étendu aux pompiers


Le Sénat a adopté mercredi 13 juin une proposition de loi élargissant et précisant l'utilisation des caméras mobiles individuelles par les autorités de sécurité publique. Deux catégories d’agents publics sont concernés : les sapeurs-pompiers et les surveillants de l’administration pénitentiaire.

Une proposition de loi du Sénat vise à élargir l'utilisation de caméras aux sapeurs-pompiers
Crédit photo : DR

Alors que certains services de secours à l'image du SDIS du Nord (59) expérimentent l'utilisation de caméras lors d'interventions, le Sénat a adopté le mercredi 13 juin une proposition de loi qui élargit et précise leur usage. Actuellement prévue pour les agents de la police et de la gendarmerie nationale, les agents de police municipale et les agents des services internes de sécurité de la SNCF et de la RATP, l'utilisation de caméras mobiles individuelles est notamment élargie aux sapeurs-pompiers. Le texte précise également dans quel cadre les intervenants pourront avoir recours à ces dispositifs embarqués : lors de situations présentant un risque d'atteinte grave à l'intégrité physique. De plus, le déclenchement d'un enregistrement ne devra intervenir à l'occasion d'une intervention à caractère médical. Ministre auprès du ministre de l'Intérieur, Jacqueline Gourault a annoncé que le gouvernement « fera son possible pour un examen rapide à l'Assemblée nationale, malgré un calendrier parlementaire chargé ».