News

Citoyen sauveteur : la proposition de loi adoptée à l'Assemblée


Une proposition de loi pour lutter contre la mort subite a été adoptée dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 février à l'Assemblée nationale. Cette proposition vise notamment à instaurer un statut de "citoyen sauveteur".

La proposition de loi sur la mort subite a été adoptée ce mardi 19 février à l'Assemblée
Crédit photo : Secours Mag

L'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité en première lecture dans la nuit du mardi 19 février, une proposition de loi de la majorité visant à lutter contre la mort subite de l'adulte et à sensibiliser la population aux gestes qui sauvent. L'objectif de cette proposition de loi : sensibiliser 80 % de la population aux gestes qui sauvent, ce qui permettrait de sauver 3 000 vies chaque année. Pour ce faire, le texte instaure un statut de "citoyen sauveteur" qui vise à protéger le citoyen portant secours à une personne en situation d'arrêt cardio-respiratoire, en assurant qu'il soit exonéré de toute responsabilité légale en cas de décès. Le texte prévoit également de créer une journée nationale de lutte contre l'arrêt cardiaque et de renforcer les sanctions en cas de dégradation des défibrillateurs. La proposition de loi doit maintenant passer par le Sénat, avant d'être défintivement adoptée. Une perspective qui pourrait intervenir dans les prochains mois.