News

Forte hausse de la mortalité sur les routes


En juin, 329 personnes ont perdu la vie sur les routes métropolitaines selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Une hausse de plus de 15 % par rapport à l'année dernière sur la même période.

En juin 2017, 329 personnes sont mortes sur les routes en métropole
Crédit photo : Secours Mag

En cette période de départs en vacances, les chiffres sont implacables. Alors qu'en juin la météo clémente a incité de nombreux usagers à prendre la route, 329 d'entre eux y ont perdu la vie. Une augmentation significative lorsque l'on sait qu'en juin 2016, 285 personnes étaient décédées. Ainsi 44 personnes supplémentaires sont mortes sur les routes françaises entre juin 2016 et juin 2017. De la même manière, le nombre d'accidents corporels augmente de 10,3 % en juin 2017, soit une hausse de 536 accidents. Le nombre de personnes blessées hospitalisées connaît la même tendance à + 11,9 %. De mauvais chiffres qui s'inscrivent dans un contexte déja défavorable. En effet, la mortalité routière du deuxième trimestre 2017 est nettement supérieure à celle de 2016 : 910 personnes seraient décédées en 2017, contre 822 en 2016, ce qui équivaut à une hausse de 10,7 %, soit 88 personnes tuées en plus. Un surcroit de mortalité qui concerne surtout les cyclistes et les motocyclistes. Une tendance que l'on retrouve également au regard des 12 derniers mois, avec un accroissement constaté de 1 %, soit 40 victimes décédées supplémentaires.