News

Gênes : l'état d'urgence décrété


Mardi 14 août à 11h40, le viaduc Morandi à Gênes s'est effondré. Pour secourir les victimes ensevelies, les secours disposent un dispositif semblable à celui mis en place lors de séismes.

Des chiens renifleurs ont été dépêchés pour aider aux recherches.
Crédit photo : Secours Mag

Course contre la montre à Gênes. Mardi 14 août au matin, une portion du viaduc Morandi s'est effondrée emportant dans le vide une quarantaine de véhicules. L'opération de sauvetage mise en place est toujours en cours ce 16 août. Pour l'heure, la protection civile italienne a annoncé le nombre de 39 décès, 16 blessés, dont neuf dans un état grave. Parmi les victimes, on dénombre quatre ressortissants français. Toutes les victimes n'ayant pas été retrouvées, le bilan pourrait encore s'alourdir dans les prochaines heures.

Depuis mardi, les secours italiens sont engagés dans une opération comparable à celle d'un séisme. Le théâtre de recherche mobilise des moyens considérables : pelleteuses, systèmes de localisation sonore, caméras thermiques, chiens renifleurs et environ 400 pompiers évoluant avec difficulté dans les décombres. Le gouvernement a déclaré un état d'urgence de douze mois pour faire face à la catastrophe.