News

Harvey : explosions dans une usine chimique au Texas


Alors que l'ouragan Harvey a frappé le 25 août la côte texane, et provoqué d'importantes inondations en particulier à Houston, deux explosions se sont produites, dans la nuit du 30 au 31 août, dans une usine chimique dans la ville de Crosby au Texas.

Difficile pour l'heure de connaître le niveau de dangerosité des fumées
Crédit photo : Nicolas Lefebvre / Secours Mag

La catastrophe se poursuit. Le 25 août dernier, l'ouragan Harvey a plongé la Louisiane et le Texas sous les eaux. La ville de Houston a été particulièrement touchée. Pour l'heure, les autorités américaines dénombrent 33 morts. Un bilan qui risque encore de s'alourdir dans les prochains jours. Suite à la catastrophe, deux explosions se sont produites dans une usine chimique du groupe français Akerma située à Crosby au Texas. Inondée et privée d'électricité, l'usine qui avait perdu ses capacités de réfrigération suscitait depuis plusieurs jours l'inquiétude en raison de la présence de ses matériaux hautement inflammables et du risque d'incendie induit. Cette menace s'est finalement concrétisée. Des émanations de fumées ont été constatées sur place. Pour l'heure, il est difficile d'en savoir plus sur la nocivité de ces fumées. Richard Rennard, président d'Arkema se veut rassurant : "ce n'est pas une fuite de produits chimiques. Il s'agit simplement d'un feu." Selon lui, les fumées ne présentent pas de caractère de nocivité particulier. Un avis que ne partage pas l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema) qui estime que le panache de fumée est "extrêmement dangereux". Quelques heures plus tard, l'Agence américaine de l'environnement (EPA) a assuré, après récolte de données au-dessus du site, que l'incendie n'a pas généré "une concentration inquiétante de matériaux toxiques à l'heure actuelle".