News

Indonésie : le GSCF lance un appel aux dons


Le Groupe de secours catastrophe français (GSCF) devait s'envoler ce lundi 1er octobre à destination de Djakarta pour venir en aide aux secours indonésiens suite au séisme qui a frappé le pays vendredi 28 septembre. L'association lance un appel aux dons.

Un vibraphone est apporté par le GSCF
Crédit photo : Secours Mag

Une cagnotte solidaire pour l'Indonésie. C'est l'opération lancée par l'association du Groupe de secours catastrophe français (GSCF) pour venir en aide aux populations suite au séisme qui a frappé l'archipel, et fait pour l'heure 1 234 morts. Un bilan provisoire qui devrait encore s'alourdir dans les prochaines heures. Le GSCF est mobilisé pour venir en aide aux services de secours gouvernementaux qui ont fait appel à l'association avec "laquelle un partenariat a été établi voici une dizaine d'années", souligne Thierry Velu, président de l'association. Quatre sapeurs-pompiers du GSCF vont apporter plusieurs équipements, dont un vibraphone, une unité de traitement de l'eau, et du matériel de soins (tensiomètres, thermomètres, saturomètres). Les sauveteurs indonésiens seront notamment formés sur place à l'utilisation du vibraphone, appareil d'écoute qui permet de localiser des victimes enfouies sous les décombres. Problème : la compagnie aérienne qui doit assurer le transport jusqu'à Djakarta entend facturer le supplément de bagages humanitaires pour un montant de 600 euros. Contacté ce lundi 1er octobre avant le départ, Thierry Velu a bon espoir que la compagnie fasse machine arrière. La mission du GSCF est prévue pour durer huit jours.