News

L’ESMYA suspendu en Europe


Suite à l'apparition d'un nouveau cas d'hépatite fulminante en Europe, dans le cadre de l'utilisation du médicament ESMYA, sa mise sur le marché est suspendue dans l’attente de la réévaluation du rapport bénéfice/risque.

Le EMYA doit faire l’objet d’une réévaluation du rapport bénéfice/risque en raison de l'apparition d'un nouveau cas d'hépatite fulminante en Europe.
Crédit photo : Nicolas L.

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le 13 mars dernier la suspension de l’autorisation de mise sur le marché européen de l’ESMYA. Utilisé dans le traitement des fibromes utérins, ce médicament doit faire l’objet d’une réévaluation du rapport bénéfice/risque en raison de l'apparition d'un nouveau cas d'hépatite fulminante en Europe. La Commission européenne a demandé à l'Agence européenne des médicaments (EMA) de procéder à cette réévaluation. Dans l’attente des nouveaux résultats, l’ANSM demande aux médecins de ne plus prescrire ce traitement et de trouver une autre alternative thérapeutique. De leur côté, les pharmaciens doivent orienter les personnes concernées vers leur médecin. Quant aux patientes, elles doivent arrêter leur traitement et avec le concours de leur médecin, réaliser un bilan hépatique. Un bilan qui doit être effectué deux à quatre semaines suivant l'arrêt en cas d'absence de symptômes d’une atteinte hépatique, ou en urgence en cas d’apparition de symptômes.