News

La sécurité civile : parent pauvre de la sécurité


Dans son avis rendu à la Commission des lois, la sénatrice Catherine Troendlé, vice-présidente du Sénat, dénonce un budget qui n’est pas à la hauteur des besoins de la Sécurité civile.


« Cette année encore, la sécurité civile est le parent pauvre du budget consacré à la sécurité », introduit la sénatrice dans son avis* sur le projet de loi de finances adopté par l’Assemblée nationale pour 2020. Catherine Troendlé explique que « les crédits stagnent et les emplois sont sans perspectives d’évolution à moyen terme alors que les crédits du programme Sécurité civile représente à peine 2,5 % des crédits alloués à la mission Sécurités ». Face à ce constat, la commission des lois du Sénat a émis un avis défavorable à l’adoption des crédits du programme Sécurité civile inscrit au projet de loi de finances pour 2020.
 
*Pour aller plus loin : lire l’Avis de la commission des lois du Sénat