News

Les rencontres de la sécurité auront lieu du 10 au 13 octobre


Une circulaire du 12 septembre émanant du ministère de l'Intérieur annonce que les Rencontres de la sécurité 2018 se tiendront au mois d'octobre. Les préfets de zone et de département sont chargés de mettre en place leur organisation.

Crédit photo : Ministère de l'Intérieur

Rendez-vous annuel de la population avec celles et ceux qui se sont engagés à la protéger, les Rencontres de la sécurité auront lieu du mercredi 10 au samedi 13 octobre sur tout le territoire français, en métropole comme en outremer. L'année 2018 représente la sixième édition de cette manifestation dont "le lien entre {les} concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu capital".

Les Rencontres de la sécurité sont nées en 2013 de la fusion entre la Semaine de la sécurité routière et la Journée de la sécurité intérieure. La circulaire demande aux préfets "d'organiser cet événement dans {leur} département selon des modalités permettant aux acteurs de la sécurité, services de l'Etat et leurs partenaires, collectivités, associations, d'aller à la rencontre des citoyens sur les lieux de vie des différents publics ciblés (lieux publics, entreprises, écoles, etc.). Seront privilégiées les actions pédagogiques et la valorisation des nombreux partenariats avec les collectivités territoriales, les associations ou les milieux scolaires et professionnels. Le lien devra être fait entre le travail accompli toute l'année par les services acteurs de la sécurité et les actions mises en place durant les Rencontres de la sécurité".

Trois thématiques devront être particulièrement mises en avant pour cette édition 2018 : la police de sécurité du quotidien et l'engagement des sapeurs-pompiers volontaires ainsi que les gestes qui sauvent. "Vous porterez une attention particulière, lors des Rencontres de la sécurité, aux actions visant à promouvoir les « gestes qui sauvent », c'est-à-dire l'initiation aux gestes de premiers secours et l'information sur les formations de premiers secours dispensées par les associations de protection civile. Vous sensibiliserez également le public aux bons réflexes en cas de catastrophe ou d'attentat, dans les domaines de la vigilance, de l'alerte et du respect des consignes données par les autorités", peut-on lire notamment dans la circulaire.