News

NexSIS 18-112 : un nouveau décret publié


En date du 9 janvier 2019, un nouveau décret concernant le système d’information et de commandement NexSIS 18-112 a été publié.

Crédit photo : DR

« Décret n° 2019-19 du 9 janvier 2019 relatif au système d'information et de commandement unifié des services d'incendie et de secours et de la sécurité civile NexSIS 18-112 ». Tel est le doux nom de ce nouveau décret du 9 janvier 2019, publié le 11 janvier au Journal officiel. Il vient compléter le Code de la sécurité intérieure dans le cadre de la mise en place progressive de ce système de gestion unifiée des alertes 18-112 et de gestion opérationnelle.

Ce décret vient notamment préciser le rôle et le périmètre d’action de l’Agence numérique de la Sécurité civile (ANSC) créée récemment :

"L'agence est responsable des études, de la conception, du développement, du déploiement et de la mise à disposition des systèmes et applications, de la formation et de l'assistance, de l'entretien, de la maintenance et de l'exploitation, de l'organisation et de la gestion technique, administrative et financière des services offerts par le système d'information et de commandement unifié “ NexSIS 18-112 ” mentionné à l'article D. 732-11-21, dans des conditions garantissant l'interopérabilité entre les systèmes d'information concourant à la sécurité civile tel que prévu au dernier alinéa de l'article R. 732-11-2.
« II.-Elle conclut et exécute les marchés nécessaires à la création et au fonctionnement du système d'information et de commandement unifié “ NexSIS 18-112 ”.

On peut également y lire que « Le système d'information et de commandement unifié des services d'incendie et de secours et de la sécurité civile nommé “ NexSIS 18-112 ” met en œuvre les systèmes et applications nécessaires : 

« 1° Au traitement des alertes reçues au travers des numéros d'appel d'urgence 18 et 112 ; 

« 2° Aux communications entre la population et les services de secours d'urgence ; 

« 3° A la gestion opérationnelle et à la gestion de crise assurées par les services d'incendie et de secours et ceux de la sécurité civile ; 

« 4° A l'interopérabilité avec les systèmes d'information des organismes publics et privés concourant à la sécurité civile, notamment ceux des services de sécurité publique et de santé. »

L’avenir de ce 4e point, et particulièrement l’interopérabilité avec les systèmes d’information concourant aux services de santé - à savoir SI-Samu - sera très certainement observé avec attention par les acteurs du secours et des soins d’urgence.

Consultez ici le décret