News

Olivier Véran : nouveau ministre de la Santé et des Solidarités


Olivier Véran, député LREM de la première circonscription de l'Isère a été nommé, dimanche 16 février 2020, ministre de la Santé et des Solidarités.

Olivier Véran
Crédit photo : Boblem27

Olivier Véran, neurologue de 39 ans , remplace Agnès Buzyn au poste de ministre des Solidarités et de la Santé. Cette dernière a présenté sa démission au Premier ministre pour porter les couleurs de la "République en Marche !" dans la campagne municipale à Paris. De son côté, Olivier Véran occupait depuis deux ans et demi le poste de rapporteur général de la commission des affaires sociales.

Né le 22 avril 1980 à Saint-Martin-d'Hères (Isère), Olivier Véran est marié et père de deux enfants. Diplômé de Sciences Po Paris en gestion et politique de la santé, il a oeuvré dans le milieu syndical et associatif avant d'entrer en politique.

Réputé proche du président de la République

Tour à tour président de l'association des assistants des hôpitaux de Grenoble, porte-parole de l'InterSyndicat National des Internes des Hôpitaux et conseiller titulaire à l'ordre départemental des médecins de l'Isère, c'est en 2012, à l'occasion de la campagne présidentielle de François Hollande, qu'il s'engage en politique au sein du parti socialiste. A l’occasion des élections législatives de juin 2012, suppléant de Geneviève Fioraso, nommée ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, il devient député. Il est l'un des principaux artisans de la loi Santé défendue par Marisol Touraine. En avril 2016, Olivier Véran rejoint le mouvement "En Marche !" dès sa création par Emmanuel Macron. Réputé proche du président, il se présente sous la bannière LREM aux législatives dans la première circonscription de l'Isère, qu'il remporte en juin 2017.

Toujours en fonction en tant que médecin hospitalier au CHU de Grenoble, où il consulte une matinée par semaine, Olivier Véran va donc être en première ligne sur la gestion du Coronavirus en France, sur la réforme des retraites et sur le mal-être des personnels hospitaliers.