News

Une histoire de volontariat


Embauché dans un garage, un sapeur-pompier volontaire du Lot a souhaité pouvoir intervenir pendant ses heures de travail. Lors de la signature de la convention, au détour d'une discussion, son patron a franchi le pas en s'engageant lui même dans la voie du volontariat.

Benjamin Chauzenou et Frédéric Hug
Crédit photo : © François Gomez - Les Pompiers du Lot

Une histoire de volontariat... Patron d'un garage, Frédéric Hug songe depuis plusieurs années à s'engager comme sapeur-pompier volontaire, sans jamais oser franchir le pas. Une rencontre va tout changer, lorsqu'il embauche Benjamin Chauzenou en qualité de mécanicien. Sapeur-pompier volontaire affecté au centre d'incendie et de secours de Labastide-Murat (46), M. Chauzenou demande à son employeur d'établir une convention pour pouvoir intervenir pendant ses heures de travail. Les départs en intervention seront pris à partir du centre d'incendie et de secours de Lacapelle-Marival où le sapeur-pompier volontaire a demandé une double affectation. Une rencontre pour la signature de la convention est organisée sur son lieu de travail. C'est à cette occasion que Frédéric Hug a le déclic en discutant avec son salarié. Le 3 juin dernier, il a participé à la journée d'accueil des nouvelles recrues, organisée par le SDIS du Lot à Cahors, et a depuis débuté sa formation initiale. Employeur de sapeur-pompier volontaire, Frédéric Hug a ainsi lui aussi suivi la voie du volontariat.