News

Secours et sécurité ont un centre d'entraînement à Nice


Un nouveau centre d'entraînement commun destiné aux forces de sécurité et des secours a été inauguré ce lundi 26 mars. Il est installé sur le site militaire de la batterie russe à Nice. Il devrait porter le nom du gendarme Arnaud Beltrame, gendarme tué lors de l'attentat de Trèbes du 23 mars.

Avec le nouveau centre de Nice, secours et sécurité pourront s'entrainer ensemble
Crédit photo : Sylvain Ley

"Le tout premier centre d'entraînement mutualisé des forces de sécurité et de secours de France", selon les propres termes de Christian Estrosi. Le maire de Nice a inauguré, lundi 26 mars au fort de la batterie russe, ce nouveau centre réparti sur 9000 m2. Le site comprend notamment un atelier de tir virtuel, une zone urbaine, un parcours du combattant, une zone de déblaiement... Autant d'équipements conçus pour que les acteurs du secours s'entraînent notamment à intervenir lors d'incendies dans des immeubles, des tremblements de terre, ou encore lors d'avalanches. Le nouveau centre d'entraînement qui dispose d'installations dédiées en intérieur et en extérieur, pour un investissement total de 500 000 euros, permettra en particulier aux forces de sécurité (police nationale et municipale, RAID, etc.) et de secours (SDIS 06, SAMU, etc.) de réaliser des exercices en commun sur différentes problématiques dont des interventions attentat. Christian Estrosi a annoncé que le nouveau centre porterait le nom du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, gendarme qui a été tué durant l'attentat de Trèbes après s'être volontairement substitué à une otage.