News

Une zone tampon pour les passages piétons


Des « zones tampon de sécurité » de deux à cinq mètres devant les passages piétons pourront désormais être aménagées par les collectivités locales.

Zone tampon pour les passages piétons
Crédit photo : DR

En janvier 2018, le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) annonçait sa volonté de renforcer la sécurité des piétons, dont l’accidentologie reste importante (En 2017, 138 personnes ont été tuées sur un passage piéton, dont la moitié a plus de 65 ans). C’est avec cette ambition que l’arrêté du 12 décembre 2018 relatif à la modification de la signalisation routière, permet désormais aux collectivités locales de réaménager les abords d’un passage piéton, en installant une zone tampon entre les véhicules et les piétons qui traversent. Cette zone pourra s’étendre sur deux à cinq mètres en amont du passage piéton et sera matérialisé par une « ligne d’effet » au sol représentant des traits discontinus. Les véhicules devront alors obligatoirement s’arrêter devant cette ligne pour laisser passer les éventuels piétons. Elle ne sera en aucun cas considérée comme un STOP. Les automobilistes n’auront donc pas l’obligation de s’arrêter si aucun piéton ne signale son désir de traverser.