News

Vers une journée nationale du "Handi secourisme"?


Suite à la sortie au Journal officiel de l'arrêté "Prévention et secours civique niveau 1" (PSC1) du 11 mars 2017 permettant aux personnes handicapées de se former au PSC1, les initiatives se multiplient. Un engouement qui pourrait aboutir à la création d'une journée nationale du "handi secourisme".

De plus en plus de personnes handicapées se forment au PSC1
Crédit photo : Gilles Ruiz

Avant le 11 mars 2017, les personnes à mobilité réduite (PRM) pouvaient se former au PSC1. Problème : elles ne pouvaient recevoir le diplôme, la formation n'étant pas officiellement reconnue et mise en place pour ces publics. Les initiatives étaient donc pour le moins confidentielles. Une tendance qui évolue depuis la parution de l'arrêté du 11 mars : de plus en plus de personnes souffrant d'un handicap viennent se former. A l'initiative de la mise en place de la formation PSC1 pour les PMR, en collaboration avec le capitaine Laurent Leclercq, chef de la section secourisme de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), Gilles Ruiz a constaté que 21 personnes avaient depuis obtenu leur diplôme. Une tendance qui a encouragé l'ancien sapeur-pompier volontaire, conseiller municipal de la ville d'Arles, à écrire au président de la République afin de proposer la création d'une journée nationale du secourisme. Objectif ? Fédérer toutes les actions qui sont pour l'heure inititées au niveau local et impliquer tous les acteurs du secours dans la formation PSC1 destinée aux personnes en situation de handicap. "CHU, casernes et associations pourraient recevoir le temps d'une journée ces publics pour les former en masse. Sans compter que la médiatisation d'une telle journée contribuerait à renforcer encore plus son impact et sa portée." Reste à savoir quelle suite donnera la Présidence de la République à ce projet.