SecoursMag 53

Risques industriels : la chape de plomb

 

Notre-Dame, Lubrizol... L’actualité sent le soufre. Ces catastrophes récentes posent de nombreux problèmes dont l’analyse des risques, les mesures de prévention, l’exposition de la population environnante à des polluants majeurs et celle des équipes de sécurité et de secours. L’absence de transparence aggrave la situation. Les professionnels de l’urgence, comme les riverains, demeurent dans le brouillard quant aux risques pour leur santé.

Dans l’ombre, on détricote petit à petit la réglementation mise en place suite à la catastrophe de Seveso en Italie en 1976. On apprendra ainsi qu’à l’usine Lubrizol, le préfet avait autorisé – comme le lui permet la législation depuis 2018 – l’augmentation du stockage des produits chimiques sans analyse préalable du risque. Dans le même temps, les services chargés des contrôles voient leurs moyens diminuer... Un véritable transfert de compétence... mais sans compétence !

La protection insuffisante des primo-intervenants est flagrante. Les témoignages de terrain sont poignants. Un récent rapport (à télécharger sur secoursmag.com) de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) tombe à point nommé. Réalisé avant ces évènements, il dresse un état des lieux critique des risques sanitaires pesant sur les sapeurs-pompiers. Il pointe notamment les lacunes dans la prise en compte des risques inhérents au métier de soldat du feu et le manque de données épidémiologiques disponibles. Il est certain que si l’on ne cherche pas, on ne risque pas de trouver...

Une véritable omerta semble peser sur ces catastrophes récentes. Nous avons nous-mêmes tenté d’enquêter sur l’exposition des primo-intervenants à Rouen (76) sans obtenir de réponses suffisantes. Les associations agréées de sécurité civile locales comme les autorités ont refusé de répondre à nos questions. A lui seul, le nom du site internet mis en ligne par les pouvoirs publics - « transparence-rouen » - montre qu’il existe un deficit de confiance.

Les rédactions de Secours Mag et de SST Mag vous proposeront au salon Secours Expo 2020 une conférence sur cette thématique : « AZF, Lubrizol... quels enseignements pour une meilleure collaboration entre les acteurs du secours et de la prévention sur les sites Seveso avant, pendant et après la catastrophe ? » Rendez-vous le vendredi 20 mars 2020 de 10h à 11h.

 

                                                                                                                                           Nicolas Lefebvre